Espace blog

Bienprêter ouvre les Prêts Garantis par l'État (PGE)

Partager :

Chères entreprises, votre activité est touchée par la crise liée au COVID-19 et vous rencontrez des besoins de trésorerie ? Mardi 21 avril, l’État a adopté l’amendement n°341 au projet de loi de finances rectificative pour 2020, qui ouvre la possibilité aux Intermédiaires en Financement Participatif (IFP) d’octroyer des Prêts Garantis par l’État (PGE).

Les modalités de remboursements et les taux appliqués sont toujours en cours de discussion aujourd’hui avec l’Etat. Aussi, afin de ne pas perdre de temps et d’être prêt quand le feu passera au vert (ces prochains jours), Bienprêter vous propose de vous préinscrire dès aujourd’hui.



Vous avez dit PGE ?


Depuis le 17 mars, le gouvernement a mise en place un dispositif de soutien aux entreprises avec un prêt garanti par l’État à hauteur de 90%. Les banques, en association avec le groupe public Bpifrance ont mis en place un dispositif inédit permettant à l’État de garantir près de 300 milliards d’euros de prêts. A destination des entreprises et des professionnels, ils permettent ainsi de soulager la trésorerie des structures qui subissent de plein fouet les conséquences économiques de la crise sanitaire.

Les entreprises, qu’elles que soient leurs formes juridiques et leurs activités, qui déclarent un chiffre d'affaires inférieur à 1,5 milliards d'euros, peuvent demander à leur banque habituelle un prêt garanti par l’État pour soutenir leur trésorerie jusqu’au 31 décembre 2020. Le prêt pourra couvrir au maximum 25% du chiffre d’affaire annuel (ou deux années de masse salariale pour les entreprises nouvelles ou innovantes).

Pourquoi passer par Bienprêter au lieu de ma banque habituelle ?

Bienprêter est l’une des plateformes de financements participatifs préférées des Français. Chaque semaine, nous enregistrons des centaines d’inscriptions de particuliers souhaitant investir leurs épargnes dans une économie plus réelle et tangible. L’engouement est tel que chaque projet publié se finance en l’espace de quelques secondes et la demande d’investissement est chaque jour de plus en plus grandissante. Nous sommes ainsi capables de mobiliser des fonds auprès des particuliers en quelques minutes seulement.

Notre positionnement dans le financement de créances commerciales, sans aucun incident depuis notre ouverture en novembre 2018, nous apporte non seulement une expérience forte, mais également une légitimité certaine dans la bonne gestion de ce dispositif exceptionnel. Par ailleurs, même si la démarche est relativement simple, le constat pour se voir accorder le PGE est aujourd’hui sans appel : près de 70% des entreprises ayant sollicité leurs banques ont essuyé un refus par celle-ci. Grâce à l’amendement adopté le 23 avril, notre plateforme peut vérifier elle-même le respect du cahier des charges.

Enfin, notre partenariat avec le prestataire de paiement Lemonway et son engagement face à la crise actuelle nous permet de tarifier ces prêts de manière responsable et à un taux modéré pour les prêteurs.

Comment ça marche ?

Toutes les entreprises Françaises, TPE-PME comme les grandes entreprises, peuvent emprunter de l’argent sur notre plateforme. Il suffit donc de vous inscrire en tant qu’emprunteur et de fournir l’ensemble des documents nécessaires à l’instruction de votre dossier. Bienprêter se charge de la vérification de l’éligibilité. Nous nous engageons également à vous fournir une réponse très rapidement.

Parce que nous sommes solidaires...

En ces temps troublés, Il nous semble très important de contribuer à l’effort collectif aux côtés des institutions financières et de permettre aux particuliers et à tous ceux qui le désirent d’être intégrés au dispositif.



C’est pourquoi, Bienprêter a pris la décision d’aider dès à présent un maximum d’entreprises
à traverser cette crise mondiale en proposant des PGE en partenariat avec BPI France.


En savoir plus : Prêt Garanti par l'État

Vous pouvez également nous écrire sur l'adresse email dédiée : pge@bienpreter.com

Publié le 01/05/2020 par Estelle M.

Aucun commentaire pour le moment